Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avec le Seigneur pour guide on ne se perd pas...

Ô Capitaine, mon capitaine...

Ô Capitaine, mon capitaine...

Il fait froid non?

On me demande parfois comment je peux continuer à croire en Dieu malgré ce qui peut m'arriver...

Il me suffit de me rappeler... de me remémorer comment c'était avant que je ne Le rencontre:

dépression, tristesse, une telle mésestime de soi que je ne pouvais que faire les mauvaises rencontres qui m'enfonceraient encore plus...Et pire que tout cette solitude sans nom...

Puis je me mets à penser à l'après Sa rencontre...

Et là, un sourire s'esquisse sur mon visage et dans mon coeur et si je suis seule avec personne autour de moi pour me prendre pour une folle, mon coeur finit par rire et ma bouche par éclater d'allégresse...

Ô Capitaine, mon capitaine...

Il est vrai que l'ingratitude est une compagne plus fidèle que la reconnaissance si on n'y prend pas garde.

Nous oublions facilement les bons moments passés avec le Seigneur lorsque les temps deviennent difficiles...

Quand l'inquiétude me ronge, que je l'ai laissée par inadvertance gagner trop de terrain,

lire la Bible et les témoignages dont elle est truffée me requinque...

Tant de gens avant nous ont vécu des moments bien plus terribles que ce que nous pouvons traverser...

Alors, je cesse de me regarder le nombril et je lève les yeux vers ce ciel qui me semblait si lourd pour y voir le rayon de soleil qui me réchauffera et me montrera que l'Astre de mes jours n'est pas aussi loin que je le croyais...

Alors, la machine se remet en marche...

l'espoir renaît et je peux de nouveau me lever, sortir du trou dans lequel j'étais tombée et marcher...

C'est une expérience intense...

Se lever par la foi malgré ce qui vous retient au sol puis marcher.

Et même si les premiers pas sont à l'aveuglette, c'est en avançant que tout à coup tout s'éclaire...

Lui faire confiance... A Lui, qui tient ma vie entre Ses sûres mains...

D'ailleurs, ce n'est pas n'importe qui qui peut faire marcher un paralytique

rien qu'en lui disant sans fioriture un simple "lève toi et marche" non? C'est ce qu'on peut lire ici.

Si l'homme en question avait répondu à Jésus selon sa situation réelle,

il n'aurait pu que dire "Je ne peux pas! Je suis paralysé je te rappelle!"

Et il y serait encore non? Et cet aveugle à qui Il applique de la boue sur les yeux et qu'Il invite à aller à tel endroit pour aller se laver les yeux comme s'il n'y avait pas d'autre solution que de le faire se déplacer...

Je considère ces passages comme une manifestation très intéressante de l'amour de Dieu envers nous.

Nous sommes sa création mais nous ne sommes pas des marionnettes ou des poupées

avec lesquelles Il s'amuse à faire ce qu'Il veut.

C'est Lui qui guérit et fait le miracle, mais Il nous invite à participer avec Lui par la foi pour recevoir ce qu'Il a préparé.

C'est ce que je vis en ce moment.

Il y a parfois quelques petits clins d'oeil un peu comme pour dire "c'est bien, continue" et ça m'encourage.

En tout cas, j'en suis là, j'ai un poids sur les épaules, il est énorme, mais je crois qu'Il m'invite à me lever et à marcher... Et j'ai peur de le faire parce que je me sens comme un tout petit enfant.

Et si je me cassais la figure? Ca va faire si mal...

Mais je sens que ne pas le faire serait pire...

Rester assise le restant de mes jours et me dire "Ah! Si je m'étais levée"...?

Ô Capitaine, mon capitaine...

Ma conclusion aujourd'hui est que ce voyage sur cette terre avec Lui comme guide est une incroyable aventure.

Son amour n'est pas d'empêcher la tempête de tuiles mais

c'est montrer qu'elles ont beau tomber serrées autour de toi aucune ne t'atteint.

En plus, cette tempête de tuile par amour pour toi, Il l'a prise de plein fouet.

Ça Lui a valu la croix.

"Ô Capitaine, mon capitaine"...

Je ne peux que vous encourager à suivre ce guide...

C'est quelque chose d'assez incroyable.

Mais je dois avouer que depuis 20 ans bientôt que je le connais, je ne suis toujours pas habituée...

Ô Capitaine, mon capitaine...

A bientôt...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Vani là

Ecouter Dieu, m'étonner de Son amour et Sa patience Regarder le ciel... Capturer un instant fugace avec mon appareil photo l'essence même de mes enfants, des gens que j'aime... La brillance de l'encre de chine et le crissement de la plume sur le papier... C'est ce que j'aime...
Voir le profil de Vani là sur le portail Overblog

Commenter cet article

Denise Lagarde 13/05/2010 01:42


Très jolis, et j'aime aussi comment tu écris.C'est doux ,délicat et plein de finesse. Bravo !


Vani 13/05/2010 09:59



Ah merci... Merci Denise... Pourvu que ça serve à quelqu'un c'est ma seule prière!