Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avec le Seigneur pour guide on ne se perd pas...

Papier de soi...

Papier de soi...

Aujourd'hui je tenais à te dire merci...

Puisque le deuil se poursuit très bien et miraculeusement de manière de plus en plus saine, que la plaie devient croûte que je n'arrache plus parce que je n'ai plus besoin de la douleur pour savoir que je suis en vie...

Puisque la paix s'installe durablement, j'ai enfin l'esprit et la volonté libres pour passer à d'autres choses...

Ce matin très tôt, je déambulais dans cette maison que j'habite mais qui n'est plus la mienne...

J'écoutais le silence dans le noir et je sentais le confort de la chaleur retrouvée après une énième panne de chaudière...

Je le sentais sur ma peau...

Je ressentais une paix extraordinaire...

Et après avoir dit merci au Seigneur

Je voulais te dire merci à toi aussi...

Merci

Parce que tu as m'as toujours été fidèle malgré tout le mal que je t'ai fait...

Les dizaines de kilos perdus puis repris puis encore reperdus et encore repris...

Tu ne m'as jamais lâchée...

Le Seigneur a fait Sa part (la plus grande bien sûr) puisque, par miracle, je ne suis pas morte avec toutes ces cochonneries, tous ces médicaments et produits qu'il m'arrivait de prendre pour re-re-re-trouver une ligne... mais quelle ligne ?

Celle de mes 20 ans ?

Je veux te dire que tu m'émerveilles parce que malgré tout ce que je t'ai fait subir (à ma gorge en vomissant, à mon corps en mangeant jusqu'à la nausée et retenant tout pour me punir d'être si faible)

malgré tout... tu es là

Tout couturé de vergetures, plein de courbes inesthétiques mais voilà je voulais te dire ce matin que je t'aime...

Je t'aime tel que tu es maintenant pas tel que tu sera dans 1 mois ou 6, dans 1 an ou 10... 

Une fois de plus Dieu fera le plus gros mais je te promets que je ne te lâcherai pas (plus) dans le combat que nous commençons tous ensemble Dieu toi et moi...

Je t'aime aussi parce que tu m'as donné 4 magnifiques enfants... tu as été une merveilleuse matrice dans laquelle Dieu a façonné de merveilleuses créatures...

Je t'aime parce que tu aurais pu lâcher (en plein milieu des gorges du Verdon par exemple, ou il y a peu encore à l'hôpital) mais tu ne l'as pas fait...

Je t'aime pour ta douceur...

Je t'aime parce que par tes rondeurs débonnaires tu as attiré des gens autour de toi avec ton air sympa et tu as pu participer à des nouveautés de vies... sans rire... il faut le reconnaître...

Il est temps que nous commencions toi et moi le chemin du renoncement... du sevrage véritable celui dont le Seigneur nous a donné la capacité (Rappelle toi ! Timshel ou tu peux " piqûre de rappel ici clic !)

Il est temps... parce que je t'aime et je ne veux plus te faire de mal...

Parce que j'aime mes enfants et je veux qu'ils voient autre chose qu'une maman qui s'est laissée aller... et qu'ils ne fassent pas les même erreurs que moi et que s'ils les font ils ne se détestent pas mais qu'ils se disent plutôt "non ça va aller je peux me relever, oublier ce qui est en arrière et courir vers l'avant..." (ça c'est dans le Nouveau Testament dans l'épître aux Philippiens au chapitre 3 et au verset 13)

Et parce que je t'aime peu importe que nous perdions du poids ou pas je t'aimerai tel que tu es...

Toujours

Mon corps

Mon moi

Celui que le Seigneur a façonné...

Celui que je dois aimer pour pouvoir aimer les autres comme moi-même...

Je t'aime dès maintenant et jusqu'à la fin de mes jours...

Et je loue le Seigneur de ce que je suis une créature si merveilleuse... (comme dans le Livre des Psaumes, le 139 au verset 14 dans l'Ancien Testament)

 

Je suis toute gênée de dire ça devant tous mais ça pourrait (peut-être) aider d'autres personnes...

Certains disent "je suis belle (beau) comme je suis, bien dans ma peau avec mes dizaines de kilos en trop" c'est leur choix, Dieu nous a créés totalement libres... et s'il y a la grâce de n'avoir aucun problème de santé, tant mieux. Parce que le problème est au delà de l'apparence, de l'image donnée aux autres...

D'autres n'ont pas le choix parce que la maladie peut leur imposer cette armure...

D'autres souffrent parce qu'on les juge comme trop mou manquant de volonté mais ceux qui jugent et critiquent ne savent pas ce qu'est l'enfer physique et psychique de cette véritable drogue qu'est la trop ou pas assez bouffe... (le pas assez est un problème aussi. Et je ne parle pas encore des peuples que nous affamons par notre politique économique mondiale... ce sera pour une autre fois)

En tout cas quand tu te fais ton shoot de nourriture salée ou sucrée ou les deux parce que tu te dis "aaahhh ça me fait du bien... j'en ai tellement besoin..." c'est si destructeur... pour ton esprit parce que au fond de toi tu sais que ce n'est pas bon pour toi...

Je ne parle bien sûr pas d'apprécier de bonnes choses en toute mesure... Je parle de dévorer pour remplir son vide intérieur...

Et que dire de ceux qui s'affament pour se sentir en vie et avoir l'impression de la maîtriser ?

Alors voilà...

Certains souffrent... d'autres pas...

Alors à ceux qui sont en surpoids et qui se sentent encore prisonniers de leurs kilos, de leurs erreurs, de leurs fautes (eh oui désolée mais soyons honnêtes c'est une faute de faire ce qu'on sait être mauvais pour notre corps en l'empoisonnant... mais comment faire autrement parfois ?

Dieu soit loué ! Il a la puissance de libérer !)

A toutes ces personnes là je dis

PARDONNEZ VOUS

ALLEZ DE L'AVANT AVEC L'AIDE DE DIEU

AIMEZ VOUS

SOYEZ A LA FOIS INDULGENT (ET INTRAITABLE renoncez à ce que vous savez ne pas vous faire véritablement de bien)

Et à ce sujet

Le temps pour ouvrir mon second blog approche je crois...

Le blog de mon chemin sur l'amour de soi et de son corps...

Par n'importe comment... pas à n'importe quel prix...

Bientôt... 

Je vous tiendrai au courant 

Je pense à vous (si si même à ceux que je ne connais pas mais que Dieu connait...)

Aimez vous

Aimez ceux qui vous entourent

Ce monde a désespérément besoin d'amour...

un fort... un vrai...

Passez une excellente fin de semaine...

Papier de soi...
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Vani là

Ecouter Dieu, m'étonner de Son amour et Sa patience Regarder le ciel... Capturer un instant fugace avec mon appareil photo l'essence même de mes enfants, des gens que j'aime... La brillance de l'encre de chine et le crissement de la plume sur le papier... C'est ce que j'aime...
Voir le profil de Vani là sur le portail Overblog

Commenter cet article

Jessie Tchonang 29/10/2015 14:49

Ah Vanina, Vanina. J'aime te lire. J'aime lire les vérités profondes que tu distilles dans tes textes si pleins de poésie. Merci pour ce message. Il me parle et il me touche. :)

Des bisous...

Vanina là 29/10/2015 15:45

Oh Jessie tu es venue ! Merci tu me touches vraiment... sans ta sagesse je n'en serais pas là. Vraiment ! Merci !

Denise Lagarde Moray 28/10/2015 18:22

Bravo ! Merci, j'ai toujours aimé vos messages, je vous avais perdu de vue un temps mais je suis bien heureuse de vous retrouver. Soyez bénie ! :)

Vanina là 28/10/2015 21:01

Oh Denise je ne vous ai jamais jamais oubliée... merci d'être encore là :-) merci... vous m'avez manquée j'espère que vous allez bien... Que Dieu vous bénisse et vous donne de sentir Ses bénédictions (des fois on les sent si peu :-) )